Pourquoi je procrastine?

*mode Céline Dion ON* Je ne vous oublie pas…

Non mais sérieusement, depuis deux semaines je me fais un peu petite, sur Insta, sur Facebook…J’avais besoin d’air alors j’ai été voir ma pote Mel à Londres. Ouais, y en a qui vont sur le balcon ou faire du shopping, moi quand je sature, je vais à Londres. Whatever.

arrêter la procrastination

Alors que j’étais pleine d’entrain à l’idée de vous teaser un futur article sur cette ville que j’adore, venu le jour de vous écrire, bah, j’avais la panne de la bloggeuse. Et plus je cogitais, plus j’avais du mal à choisir un sujet. Ce qui est étrange parce qu’entre nous, avec tout ce qui se passe dans ma tête, des trucs à dire, j’en ai des tonnes mais là, j’étais tellement en quête de l’article adéquat, je me suis mis une pression de dingue. Toute seule. Pour rien. Donc j’ai bingé Homeland.

Shame sur moi, non seulement parce que je m’étais juré de ne jamais ô grand jamais rater un post mais en plus parce que je n’avais pas encore vu Homeland. Message à ceux qui n’auraient pas encore vu, la saison 1 déchire. Oh et vous avez vu qu’ils avaient arrêté How i met your mother ? Non là je déconne ! Bref, j’étais très gênée et me promis d’y remédier aussitôt rentrée. Tout le monde sait que les promesses qu’on se fait sont celles qu’on tient le mieux, aheum… Donc j’attendis toute la semaine jusqu’au vendredi d’après, donc vendredi passé. Et là, patatra, je sombrai dans le cercle vicieux de la procrastination. Même moi, je n’ai pas compris ce qui s’est passé. J’ai reçu des messages me demandant si tout allait bien. Bon, ça, j’avoue, ça m’a fait trop plaisir.

Tout ce discours pour quoi au final hein ?

-J’ai commencé un rire machiavélique pour me rendre compte que les gens me regardaient, alors j’ai arrêté.-

La procrastination, c’est remettre à plus tard tout un tas de trucs à faire, encore et encore, jusqu’à ce qu’on soit trop dans la merde parce qu’on a dépassé la deadline. Et qu’on pleure. Sauf qu’au lieu de l’accepter, bah nous on veut changer, hein les filles ? *milliards de voix qui s’élèvent : ouaaaais !*

« Mais pourquoi je procrastine ? » me demanderez-vous.

C’est là que ça devient intéressant, parce que, paradoxalement, si on remet tout au lendemain, c’est souvent parce que:

1/On a peur de mal faire
Donc on fait rien, oui c’est très logique.

2/ On est perfectionniste
On veut tellement bien faire qu’on échafaude des plans de dingue dans sa tête en mode Mission Impossible : La seconde sess’, par quel cours je commence ?
Et on finit par faire des crêpes toute la semaine et à étudier comme une dingue le dimanche soir. On arrive stressée et crevée, pas sur le chemin de la réussite en tout cas.

3/ On a peur
Des conséquences que notre action aura dans notre vie.
Avoir un rencard, passer un exam’, visiter un appart, ce sont toutes des étapes de la vie qui foutent les boules et qu’on a parfois tendance à redouter, donc à remettre à plus tard pour ne pas les affronter.

4/On veut se préserver
Du regard des autres, du changement, du stress. Encore une fois, logique.

5/On a découvert Homeland
Et c’est une bonne raison pour ne pas aller à cet entretien d’embauche, non ?

6/On se surestime
« Cette pièce, je vais la repeindre en 40 min… » Mais bien sûr !

On passe plus de temps à se chercher des excuses qu’à exécuter la tâche qui nous incombe et on finit par ne rien faire, et culpabiliser à mort pendant qu’on le fait.
Donc c’est un loose-loose sur tous les plans MAIS quand il y a un problème, il y a une solution!

Mercredi, je vous donnerai mes trucs & astuces pour arrêter de procrastiner ET vendredi, je vous parlerai de mon séjour à Londres. A la semaine prochaine!

Love, Jess

Sur le même thème:

Un commentaire sur “Pourquoi je procrastine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *