10 trucs qui arrivent quand on est malade

10 trucs qui arrivent quand on est malade

Que celui qui n’a jamais fait semblant d’être malade me lance le premier thermomètre! Nan, jdéconne, rangez votre arme… Vous aviez sûrement une bonne excuse. Ce jour-là, on avait sans doute une grosse interro de mathématiques ou bien une fight dans la cours de récré après le déjeuner. Oui, j’étais un peu bagarreuse quand j’étais petite. Cela dit, il y a un truc que je n’ai jamais compris durant mon enfance : comment ma mère faisait la différence entre les fois où j’étais vraiment malade et celles où je faisais semblant. J’avais pourtant totale confiance en mes talents de comédiennes.

Enfin bref, quand on était petit et qu’on était malade pour du vrai, on pouvait rester à la maison et regarder la télé pendant que notre maman était aux petits soins. Elle nous apportait du thé pendant qu’on restait peinard dans notre lit. Parfois, elle nous testait en nous proposant des bons trucs à manger mais on avait pas d’appétit alors on refusait avec un air agonisant parce qu’on était vraiment malade. Depuis, on est parti de chez les parents parce qu’on a voulu être indépendant. On s’assume et on fait ce qu’on veut de notre life. D’ailleurs, on a un système immunitaire au top puisque qu’on prend nos vitamines et qu’on a déjà affronté plein de virus. SAUF QUE MAINTENANT, quand on est malade, c’est pas pour rigoler. Et on se met à regretter le cocon familial.

D’autant plus qu’ être malade quand on est adulte, c’est plus la même chose parce que :

1/ On doit s’occuper de soi
Fini l’équipe médicale à domicile, on doit se conduire chez le docteur et chez le pharmacien. Et si on a pas de voiture, bonjour le réveil au terminus de la ligne!

2/C’est nous qu’on paye
Il semblerait qu’une fois qu’on ne vive plus sous leur toit, les parents se déchargent totalement de notre personne.

– Tu devais pas passer à la pharmacie pour ton rhume?
– Bah non, c’est trop cher les médocs

3/On devient un peu des docteurs
Ou des druides, à forces de Googler remèdes de grand-mère.

4/On est tout seul
Et ouais, tout le monde bosse, personne n’a envie de vous écouter geindre, les seules personnes que vous voyez, ce sont les livreurs Deliveroo.

5/On reste en pyj’ toute la journée 
C’est le total kiff de pas se laver et de pas s’en vouloir. De toute façon, on est trop occupée à survivre à cette angine que pour culpabiliser. Et puis osef, on est tout seul!

6/ On doit s’occuper de soi bis
Personne pour nous border, nous apporter des médicaments, du thé, de la soupe ou des petits biscuits avec une voix inquiète.

7/On chill

Bon, ça on le faisait déjà quand on était petit mais ça reste très kewl de rester toute la journée devant la télé pendant que les autres bossent.

8/ On devient parano
On se sent obligé d’expliquer aux collègues à quel point on était malade parce qu’on a l’impression que personne ne nous croit alors que tout le monde s’en fout. En plus, nul ne veut savoir de quelle couleur étaient vos muqueuses ou combien de temps vous êtes resté agenouillé près des toilettes. Allez, bon appétit!

9/ On maigrit
Bon, celui-là serait vraiment cool si, une fois guéri, on recommençait pas à manger comme un athlète de triathlon.

10/ On ne doit pas sortir
Si on est en congé maladie, c’est pas pour aller faire du shopping avenue Louise. Et puis on est trop parano pour aller dans des endroits publics.

-Ha bonjour Boss! Je cherchais justement une pharmacie… oui, à City 2, sait-on jamais!

Et c’est à ce moment-là donc, qu’on se rend compte que dans la vie, on prend parfois certaines choses pour acquis : l’attention des parents, l’intérêt des autres -qui s’approche de zéro quand vous leur dites que vous avez la gastro-  et on se dit que c’était quand même vachement plus cool d’être malade quand on était petit. Alors, perso, j’assume totalement le fait que, quand j’ai la grippe, je retourne chez môman pour agoniser devant témoin parce que mon virtual dog n’est pas entraîné pour gérer ce genre de situations.

Love, Jess

Sur le même thème:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *