MES OBJECTIFS 2016 : SO WHAT ?!

Previously, sur La babelutte, j’expliquais à qui voulait l’entendre comment atteindre ses objectifs en les divisant en plus petits goals mais aussi quels étaient les miens blablabla.

objectifs 2016

J’ai longtemps hésité à écrire cet article. J’étais gênée de ne pas avoir accompli TOUT ce qu’il y a avait sur ma liste d’objectifs que j’ai posté en début d’année. Je sais que vous ne vous en souvenez probablement pas mais j’avais choisi des challenges que je jugeais à l’époque faciles d’exécution. C’était sans compter sur la vie et les gens. Et mes changements d’humeur.

Si j’écris sur ce blog et que j’y partage mes ambitions, c’est parce que les raconter m’aide à y voir plus clair dans la vie, un peu comme une to-do liste virtuelle et puis ça me booste d’avoir des témoins de leur évolution. Le problème, c’est que j’ai trop souvent tendance à me mettre la pression pour rien comme si j’avais des comptes à vous rendre alors que je sais pertinemment que vous ne m’en tiendriez pas rigueur si je n’arrivais pas au bout de mes projets. #coeuraveclesmains

Toujours est-il que ça me motive de savoir que vous me suivez et que je peux aider certaines personnes à se bouger aussi. Et bien que je sois pour l’adage « Pour vivre heureux, vivons cachés », je pense qu’il est parfois bon d’exposer ses désirs et envies, d’en parler autour de soi, de partager ses rêves quoi! Pas obligé d’avoir un blog et de vous la raconter pour vouloir obtenir un point de vue extérieur mais bon, on a jamais trop de recul par rapport à une situation et j’aime connaître votre avis sur le blog ou IRL.

Bref, je digresse. On dirait que j’ai pas envie de lâcher cet article mais je vais aller straight to the point et récapituler mes objectifs 2016. Quand j’y pense, j’avais été assez cool concernant l’année à venir, ce qui est assez étonnant quand on me connait car j’ai une fâcheuse tendance à être assez dure avec moi-même. Pourquoi? Ich weiss es nicht!

Je disais donc que j’avais choisi 5 objectifs easy peasy lemon squeezy :

1/ Passer le permis
2/ Découvrir le mooonde
3/ Faire du sport
4/ Avoir plus confiance en moi
5/ Mettre de côté

Jusque là, rien de compliqué. Sauf qu’une année contient 52 semaines, jusque là je ne vous apprend rien, mais pourtant passe tellement vite. Certes, certains projets comme économiser sont passifs et prennent du temps alors que d’autres comme apprendre à conduire ou aller à la salle de sport se pratiquent régulièrement et donnent des résultats plus ou moins plus rapide, à condition de s’y mettre à fond, évidemment!

SO WHAT ?!

1/ Passer le permis
Vu que mon permis provisoire 18 mois s’est périmé l’année passée, j’ai du passer à celui en filière libre (avec guide). « Cool, ça me laisse plus de temps pour m’entraîner! » C’était sans compter sur ma mère. Sachant qu’elle est la seule personne que je connaisse qui ait une voiture ET le permis depuis au moins huit ans ET que bon, c’est ma mère, elle est génétiquement prédisposée à m’aider. PLOT TWIST : cette dernière a peur en voiture. Ou en tout cas, quand JE conduis. Rien de tel pour enrichir une relation mère/fille qu’un petit tour en voiture avec elle qui attrape le frein à main comme si elle venait de trouver un Chanel à -80%. Des heures de rigolade en perspective!

Donc je ne l’ai pas mis derrière moi et je vais sans doute gaspiller mes petites économies à me payer des heures d’auto-école afin de le passer en 2017.

2/ Découvrir le monde
Cette année, j’ai eu l’occasion d’aller à Copenhague et Milan pour la première fois. Oui je sais, on est loin des Staytes mais je prévois de faire un gros voyage durant le premier semestre 2017, je vous en dirai plus au moment venu! Surpriiize

3/ Faire du sport
J’ai commencé le sport de façon assidue cet été avec le TBC avant de me réinscrire à la salle de sport, à raison de 5-6 fois/semaine. Si vous cherchez une salle, je vais chez Jim’s Fitness. La grosse différence avec Basic, c’est qu’ils ont un coin crossfit où vous pouvez utiliser des kettlebells, des bandes etc. Bon, à l’heure où j’écris cet article, je fais une pause parce que je n’arrivais pas à gérer mon alimentation en dehors des séances. Je me lâchais sur la bouffe avec comme excuse la salle et là j’essaye de rééquilibrer tout ça avant de m’y remettre à fond mais je continue à faire des abdos et de la corde à sauter chez moi.

4/Avoir plus confiance en moi
A ce niveau, c’est un peu plus complexe. Je pense que la confiance en soi se construit à travers diverses expériences telles que des voyages, des rencontres, des épreuves qui nous poussent à nous dépasser et nous en apprend plus sur nous-même… Je ne sais pas si c’est la sagesse qui vient ou encore les affirmations que je fais tous les matins mais je commence à apprivoiser mon image et à me sentir mieux dans ma peau. C’est un long processus mais je suis convaincue que je suis sur la bonne voie et je compte bien tout vous expliquer comment j’y arrive assez vite.

5/Mettre de côté
C’est l’objectif que j’ai le mieux réussi! Sans pour autant faire popper le champagne tous les vendredi, j’ai mis assez d’argent de côté cette année pour réaliser mes rêêêêêves. D’ailleurs, j’ai plein de trucs et astuces que je vous donnerai sur le blog. YAY! L’année 2017 promet d’être pleine de surprises. C’est aussi pour ça que je n’ai pas fait de voyage de foufou : mettre de côté pour mieux dépenser!

J’ai vraiment hâte de démarrer cette nouvelle année avec vous et de voir les surprises que 2017 nous réserve!
N’oubliez pas que nous sommes seul maitre de notre destin et des choses qui nous arrivent et notre façon de les gérer détermine notre futur et la personne que nous sommes.

Et vous, quels sont vos objectifs pour 2016??

Love, Jess

Sur le même thème:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *