10 DIY de Noël last minute pour filles toujours à la bourre

Ça y est, je suis lancée là, j’enchaîne les playlists de Noël sur Deezer en chantant à tue-tête. Dans ma tête. Par respect pour mes voisins et moi-même. Et pendant que vous tentez un cadeau DIY de la muerte pour chérichou ou décorez fièrement votre sapin alors qu’on est déjà le 22 décembre, vous frissonez de joie en repensant au repas que vous organisez samedi.

Petit rappel pour celles qui auraient oublié : samedi, c’est le 24!

Petite pause théatrâle afin d’installer un climat de tension dans le post.

Depuis que vous avez emménagé dans votre nouvel appart’, vous n’avez de cesse de vanter sa grandeur et son gigantesque salon devant vos soeurs qui doivent partager le leur avec un mari et des enfants. Le bad. Cette année, c’est donc votre tour d’inviter toute la clique et de mettre les petits plats dans les grands. Maligne comme vous êtes, vous évitez la prise de tête et prévoyez une raclette/fondue/Pizza Hut/…

Le problème, c’est qu’après avoir hésité trop longtemps entre un pack Lush ou une carte cadeau pour votre nièce, vous êtes à la bourre et vous avez oublié de préparer une belle table pour vos invités. Là vous pouvez vraiment paniquer! #jedéconnejailasolution

Pour toutes les filles de la terre qui pensent toujours à tout sauf au plus important, voici des idées DIY de derrière la casquette pour donner un air de fête vite fait bien fait:

Pliage de serviette sapin pour noel
Branch out from conventional tablescapes by using an extra-long tree limb as a platform for displaying ornaments. Simply knot lengths of twine around the branch and hang it from a row of five or six ceiling hooks. (Silver and green ornaments, from $23.75 for 12; codyfosterandco.com for stores. Cultural Intrigue ornament in bronze, from $4; lunabazaar.com. Chairs, $275 each; conranusa.com. Martha Stewart collection glasses, $36 for four; macys.com)

Candle Wicks and Cinnamon Sticks | Click for 25 DIY White Christmas Decorations Ideas | White Christmas Decorating Ideas for the Home
Christmas Table Placecards: Each one is decorated with Rosemary (could also use a pine sprig accent):
Personalized brown paper tablecloth with candles & greenery.:
Add a little extra holiday touch to your next Christmas dinner party with this DIY cranberry wreath place card.:
wood slice themed table with greenery
rustic Christmas table decoration ideas place card holders pinecones:
In just five minutes, you can create these stunning luminaries using jars (Mason jars are our pick, but pickle jars work just as well), cranberries, cedar clippings or something green, and floating candles. See more at Today's Creative Life.
Would be a cute idea for a coffee table decoration, or a holiday perhaps. | For more DIY paper craft ideas, visit our Pinterest Board: https://www.pinterest.com/makerskit/papercraft-diy-ideas/:

Source des photos: Pinterest

Non mais je vous comprend, vous aviez autre chose en tête : lister le top 5 des cadeaux que vous aimeriez recevoir, penser à quoi faire de ceux que vous n’aimerez pas… Vous vous êtes même demandé si vous ne vous offririez pas un cadeau perso, juste pour être sûre d’en aimer au moins un! Spoiler: je l’ai fait!

Joyeux Noël mes petits chats!

Love, Jess

Sur le même thème:

10 trucs qui arrivent quand on est malade

10 trucs qui arrivent quand on est malade

Que celui qui n’a jamais fait semblant d’être malade me lance le premier thermomètre! Nan, jdéconne, rangez votre arme… Vous aviez sûrement une bonne excuse. Ce jour-là, on avait sans doute une grosse interro de mathématiques ou bien une fight dans la cours de récré après le déjeuner. Oui, j’étais un peu bagarreuse quand j’étais petite. Cela dit, il y a un truc que je n’ai jamais compris durant mon enfance : comment ma mère faisait la différence entre les fois où j’étais vraiment malade et celles où je faisais semblant. J’avais pourtant totale confiance en mes talents de comédiennes.

Enfin bref, quand on était petit et qu’on était malade pour du vrai, on pouvait rester à la maison et regarder la télé pendant que notre maman était aux petits soins. Elle nous apportait du thé pendant qu’on restait peinard dans notre lit. Parfois, elle nous testait en nous proposant des bons trucs à manger mais on avait pas d’appétit alors on refusait avec un air agonisant parce qu’on était vraiment malade. Depuis, on est parti de chez les parents parce qu’on a voulu être indépendant. On s’assume et on fait ce qu’on veut de notre life. D’ailleurs, on a un système immunitaire au top puisque qu’on prend nos vitamines et qu’on a déjà affronté plein de virus. SAUF QUE MAINTENANT, quand on est malade, c’est pas pour rigoler. Et on se met à regretter le cocon familial.

D’autant plus qu’ être malade quand on est adulte, c’est plus la même chose parce que :

1/ On doit s’occuper de soi
Fini l’équipe médicale à domicile, on doit se conduire chez le docteur et chez le pharmacien. Et si on a pas de voiture, bonjour le réveil au terminus de la ligne!

2/C’est nous qu’on paye
Il semblerait qu’une fois qu’on ne vive plus sous leur toit, les parents se déchargent totalement de notre personne.

– Tu devais pas passer à la pharmacie pour ton rhume?
– Bah non, c’est trop cher les médocs

3/On devient un peu des docteurs
Ou des druides, à forces de Googler remèdes de grand-mère.

4/On est tout seul
Et ouais, tout le monde bosse, personne n’a envie de vous écouter geindre, les seules personnes que vous voyez, ce sont les livreurs Deliveroo.

5/On reste en pyj’ toute la journée 
C’est le total kiff de pas se laver et de pas s’en vouloir. De toute façon, on est trop occupée à survivre à cette angine que pour culpabiliser. Et puis osef, on est tout seul!

6/ On doit s’occuper de soi bis
Personne pour nous border, nous apporter des médicaments, du thé, de la soupe ou des petits biscuits avec une voix inquiète.

7/On chill

Bon, ça on le faisait déjà quand on était petit mais ça reste très kewl de rester toute la journée devant la télé pendant que les autres bossent.

8/ On devient parano
On se sent obligé d’expliquer aux collègues à quel point on était malade parce qu’on a l’impression que personne ne nous croit alors que tout le monde s’en fout. En plus, nul ne veut savoir de quelle couleur étaient vos muqueuses ou combien de temps vous êtes resté agenouillé près des toilettes. Allez, bon appétit!

9/ On maigrit
Bon, celui-là serait vraiment cool si, une fois guéri, on recommençait pas à manger comme un athlète de triathlon.

10/ On ne doit pas sortir
Si on est en congé maladie, c’est pas pour aller faire du shopping avenue Louise. Et puis on est trop parano pour aller dans des endroits publics.

-Ha bonjour Boss! Je cherchais justement une pharmacie… oui, à City 2, sait-on jamais!

Et c’est à ce moment-là donc, qu’on se rend compte que dans la vie, on prend parfois certaines choses pour acquis : l’attention des parents, l’intérêt des autres -qui s’approche de zéro quand vous leur dites que vous avez la gastro-  et on se dit que c’était quand même vachement plus cool d’être malade quand on était petit. Alors, perso, j’assume totalement le fait que, quand j’ai la grippe, je retourne chez môman pour agoniser devant témoin parce que mon virtual dog n’est pas entraîné pour gérer ce genre de situations.

Love, Jess

Sur le même thème: